Étude de cas

Capacité de production accrue

Studio Bell multiplie par quatre son efficacité d'impression


Studio Bell


Nous avons été les premiers à investir dans l'imprimante Colorado en Pologne. La décision a été dictée par la capacité de cet appareil à éliminer tous les inconvénients de la technologie latex existante.

Bartosz Swiderski, propriétaire, Studio Bell

Débuts et défis

Le studio graphique Studio Bell a été créé à Varsovie en 1998. Fondé par Bartosz Świderski, l'occupation initiale du studio était d'imprimer des supports petit et moyen formats. Après douze mois environ, en 1999, Studio Bell a investi dans de nouvelles machines pour produire des supports graphiques grand format, ce qui a permis d'exécuter des commandes grand format pour les particuliers et les professionnels.

Les principaux produits proposés par Studio Bell étaient des supports publicitaires, des éléments décoratifs pour les bureaux et des panneaux signalétiques pour les salons.
La technologie d'impression à base de solvant a cependant montré des limitations significatives au fil des ans. Dans le même temps, Studio Bell a reçu de plus en plus de commandes de papier peint photographique, qui est devenu l'activité principale des services de l'entreprise. Confronté aux limitations technologiques du latex et au souci croissant de ses clients pour l'environnement, Bartosz Świderski a commencé à chercher une nouvelle technologie pour produire des papiers peints photographiques professionnels.

« Nous avons rencontré des problèmes avec la coloration et les bavures sur les lés, ainsi qu'au niveau de la géométrie des impressions. Dans la pratique, nous étions confrontés à de plus en plus de mauvaises surprises lors de l'installation du papier peint photographique, ce qui nous obligeait à refaire le travail. » En mai 2017, Studio Bell a décidé d'investir dans le tout dernier traceur Océ Colorado 1640 utilisant la nouvelle technologie UVgel. Les attentes étaient claires : augmentation de la vitesse d'impression, meilleure reproductibilité des couleurs et respect de l'environnement.

Un nouveau chapitre

« Nous avons été les premiers à investir dans le traceur Colorado en Pologne. La décision a été dictée par la capacité de cet appareil à éliminer tous les inconvénients de la technologie latex existante », explique Bartosz Świderski.

Le traceur Océ Colorado 1640 est innovant par la texture de gel de l'encre, qui est appliquée sous forme non liquide. L'encre n'est liquéfiée que sur la tête d'impression lors de la formation de gouttelettes afin de pouvoir sécher sur le support. Le durcissement est obtenu à l'aide d'une lampe UV à DEL basse température afin que la température du support ne dépasse pas 30 °C, ce qui représente un problème important avec la technologie latex, où la température dépasse 80 °C.

« Comme il s'agit d'une technologie piézoélectrique, le traceur Colorado se caractérise par une haute reproductibilité de la formation des gouttelettes et une haute précision de positionnement des gouttelettes. De plus, le positionnement est si précis que le diamètre des gouttelettes est indiqué au centième de millimètre près, et cette machine est capable d'obtenir une telle précision à une vitesse d'impression élevée », conclut-il. Świderski

Le propriétaire de Studio Bell apprécie également le système innovant d'alimentation d'encre. « L'ensemble de la cartouche est appliquée une seule fois. Ainsi, il n'y a pas de résidus d'encre, ce qui représente un problème important sur les machines à technologie latex : elles utilisent des quantités réduites d'encre, ce qui oblige à remplacer les cartouches, qui laissent des résidus d'encre, pour imprimer plusieurs dizaines de mètres carrés lors d'une seule impression. De plus, l'encre qui s'écoulait lors de l'impression était très visible sur le tirage », rappelle Bartosz Świderski.

Des performances révolutionnaires

« Le traceur Océ Colorado 1640 est très efficace : la vitesse approximative de 40 m²/heure est quatre fois supérieure au rendement que nous avons pu proposer à nos clients jusque-là. Cela signifie qu'une impression prend quelques minutes là où elle prenait auparavant une demi-heure », confie Bartosz Świderski, qui souligne également le respect de l'environnement de la technologie UVgel.
« Les papiers peints photographique précédents étaient imprimés avec une technologie à base de solvant dont les composants nocifs ne respectaient pas l'environnement. Canon a éliminé ces composants tant sur les supports que dans l'encre. »

Lorsque Bartosz Świderski est interrogé sur les trois principaux avantages à investir dans le traceur Océ Colorado 1640, il souligne, sans hésitation, la reproductibilité, la qualité d'impression et la vitesse de la machine. « Nous pouvons ainsi proposer à nos clients un produit répondant à leurs attentes. Cela est très important à nos yeux : nous voulons avoir une confiance totale dans la qualité des produits que nous leur proposons », conclut Bartosz Świderski.



L'Océ Colorado 1640 est très efficace : la vitesse approximative de 40 m2/heure est quatre fois supérieure au rendement que nous avons pu proposer à nos clients jusqu'à maintenant. Cela signifie qu'une impression prend quelques minutes là où elle prenait auparavant une demi-heure.

Bartosz Swiderski, propriétaire, Studio Bell

Allez plus loin