BASES DE LA PHOTOGRAPHIE

Repoussez vos limites et découvrez ce que vous pouvez photographier pendant sept jours de prises de vue consécutifs

Vous serez surpris par tous les clichés que vous pourrez réaliser en une semaine. Photographiez chaque jour un sujet différent pendant une semaine et repoussez vos limites créatives.
Canon Camera
Briser la routine n'est pas chose aisée, mais si vous voulez stimuler votre créativité et tenter quelque chose de nouveau, le défi de sept jours est un bon point de départ. Forcez-vous à photographier un sujet différent tous les jours pendant sept jours. Vous redécouvrirez alors toutes les raisons qui vous ont amené à faire de la photo.

Désireux d'immortaliser de beaux moments, le photographe Ellis Reed a utilisé pour la première fois son Canon EOS 550D (désormais remplacé par le Canon EOS 850D) il y a huit ans, à l'âge de 18 ans. Désormais, avec l'aide de son Canon EOS R, il se spécialise dans la photographie de voyage, de style de vie et de paysage, repoussant constamment les limites de sa créativité.

La passion d'Ellis pour sa région et sa capacité à poser un regard neuf sur des environnements familiers en ont fait le photographe idéal pour relever notre défi 7 jours de photo. Il a créé sept images différentes pendant sept jours autour du thème de la pleine conscience, qui lui a semblé particulièrement adapté à celui de la redécouverte, pour relier chaque moment magnifique de son aventure.

Il nous explique ici sa démarche et donne des conseils pour relever votre propre défi 7 jours de photo.

Premier jour : immortaliser le lever du soleil

Le soleil de l'aube se reflète dans la fenêtre d'une rangée croissante de maisons.

« Se forcer à sortir avec son appareil photo et à s'adonner à une activité créative tôt le matin, quand tout le monde dort encore, cela fait un bien fou », affirme Ellis, qui a pris ce cliché du soleil se réfléchissant sur une fenêtre au petit matin. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM à 57 mm, 1/800 s, f/2.8 et ISO100. © Ellis Reed

La couleur miel du pont Pulteney se reflète dans la rivière tranquille qu'il enjambe.

Ellis a pris ce cliché de l'impressionnant pont Pulteney dans sa ville natale de Bath au lever du soleil. Que pourriez-vous photographier près de chez vous ? Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-70MM F2.8L IS USM à 26 mm, 1/400 s, f/2.8 et ISO160. © Ellis Reed

Photographier à l'aube est l'idéal pour se concentrer sur sa créativité, affirme Ellis.

« Marcher seul quand tout le monde dort encore est un excellent moyen de se vider la tête. On est ainsi dans de bonnes conditions pour le reste de la journée et le reste du défi. C'est extrêmement utile pour tenter d'échapper au stress et aux pressions quotidiennes du travail ou des réseaux sociaux », explique-t-il.

Ellis a quitté son domicile pour photographier le lever du soleil avec son Canon EOS R et son objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM, un modèle incroyablement polyvalent. « Je vous dirais de laisser votre téléphone à la maison, d'être là, avec votre appareil photo et d'apprécier la balade au lever du soleil ».

« Le RF 24-70mm F2.8L IS USM est mon objectif de prédilection, je l'utilise 90 % du temps. Le format de l'EOS R est bien plus confortable que celui d'un appareil photo reflex standard ».

Deuxième jour : repousser les limites de votre équipement

Gros plan sur une fleur blanche qui pousse sur une branche.

Pour relever ce défi, Ellis a utilisé son objectif RF 24-70mm F2.8L IS USM, qui n'est généralement pas adapté aux prises de vue macro, pour réaliser des gros plans de fleurs sur des arbres locaux. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM à 70 mm, 1/2000 s, f/2.8 et ISO1000. © Ellis Reed

Fleur rose poussant sur un arbre.

L'objectif Canon RF 24 mm F2.8L IS USM, rapide et compact, permet à Ellis de capturer des détails exceptionnels, qu'il photographie des portraits nets ou des paysages aux tons ambrés. Ici, il a appliqué son style caractéristique à des fleurs différentes, repoussant ainsi les limites de son équipement.
Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-70mm F2,8L IS USM à 70 mm, 1/2000 s, f/2.8 et ISO250. © Ellis Reed

Découvrir de nouvelles possibilités avec un seul objectif permet de voir le monde qui vous entoure d'un nouvel œil, déclare Ellis, qui a exclusivement utilisé son objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM chaque jour du défi.

« L'idée est de me forcer à tout photographier avec un seul objectif, plutôt que d'emporter des objectifs spécifiques pour des sujets spécifiques », explique-t-il. « Que je photographie des plans larges de la ville ou des gros plans, l'essentiel est de comprendre comment fonctionne l'objectif ».

Troisième jour : photographier un sujet qui vous tient à cœur

Un objectif Canon EF 85mm f/1.8 USM, un téléphone et un Canon Zoemini S se trouvent sur une surface de table marbrée.

Ellis attache une grande importance sentimentale à cet objectif Canon, qu'il a utilisé lors de son troisième jour de photo. « Mon grand-père était également photographe et un grand fan de Canon. La marque est donc restée dans l'histoire de la famille. Mon objectif Canon EF 85mm f/1.8 USM est intimement lié à mon grand-père, c'est presque comme un tatouage, quelque chose que j'ai toujours sur moi », explique Ellis. © Ellis Reed

« Mon objectif Canon EF 85mm f/1.8 USM appartenait à mon grand-père. Bien qu'il soit un peu usé, il me l'a donné avant de nous quitter ».

Photographier un sujet qui nous est cher est un excellent moyen de préserver ses souvenirs.

« C'est un vieil objectif, mais j'adore l'utiliser », dit-il. « Je ne m'en séparerai jamais, car c'est un objet pour lequel je voue une véritable passion. Chaque fois que je l'utilise, il me rappelle mon grand-père et la passion de ma famille pour la photographie ».

Bien qu'il n'ait pas utilisé cet objectif pour son défi de sept jours, Ellis photographie souvent avec son EOS R, à l'aide d'un adaptateur de monture Canon EF-EOS R.

En plus d'utiliser cet objectif chargé de souvenirs pour ses photos, Ellis a utilisé le Canon Zoemini S pour créer des tirages personnels à montrer et conserver dans un album.

Quatrième jour : dessiner un sourire

Un homme prend dans ses bras une femme tenant dans sa main une photo imprimée de leur couple.

« J'aime l'idée d'avoir des photos des moments où l'on s'arrête juste un instant pour apprécier la compagnie de l'autre », explique Ellis en évoquant cette photo qu'il a prise de ses amis. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM à 46 mm, 1/100 s, f/2.8 et ISO800. © Ellis Reed

Un homme enlace une femme par derrière dans une allée bordée de bâtiments historiques.

« J'ai utilisé le mode autofocus avec détection des yeux incroyablement rapide, fiable et précis du Canon EOS R pour réaliser les portraits les plus nets possible et une ouverture de f/2.8 afin d'isoler le couple dans cette belle profondeur de champ », ajoute Ellis. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-70MM F2.8L IS USM à 70 mm, 1/100 s, f/2.8 et ISO800. © Ellis Reed

Avec cet objectif en tête pour le quatrième jour, Ellis a photographié deux de ses meilleurs amis lors d'une prise de vue de couples et a créé des mini tirages pour eux à l'aide du Canon Zoemini S. En tant que photographes professionnels, ils ont rarement l'occasion de se faire photographier ensemble, ce qui donne une importance particulière à cette prise de vue.

« Cela marche dans les deux sens : quand on donne le sourire à quelqu'un, cela nous rend plus heureux », affirme Ellis. « Je pense que donner en retour à sa communauté, à une personne qui nous est chère ou même à une personne que l'on ne connaît pas contribue à créer un état d'esprit plus positif ».

« La possibilité d'offrir au couple des tirages instantanés qu'ils pourront encadrer ou coller dans un album était un excellent moyen de terminer la prise de vue ».

Cinquième jour : le grand air

Un poney sauvage sur une route dans les Brecon Beacons.

Que vous vous rendiez dans un endroit inconnu ou sur votre lieu de randonnée préféré, emportez votre appareil photo afin de tout immortaliser : la flore et la faune locales, les motifs des nuages et le ciel nocturne. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM à 70 mm, 1/6400 s, f/2.8 et ISO320. © Ellis Reed

Deux poneys sauvages rapprochant leur tête l'un de l'autre dans les Brecon Beacons.

Ellis s'est rendu au Pays de Galles pour ses photos en plein air. Cependant, avec la bonne composition, immortaliser le vol d'un rouge-gorge dans son jardin peut s'avérer tout aussi spectaculaire. Photo prise avec un EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM à 70 mm, 1/6400 s, f/2.8 et ISO320. © Ellis Reed

La nature nous donne l'occasion de nous relier à notre environnement, sans passer par les écrans, ce qui favorise un état d'esprit positif. Ellis s'est rendu dans le massif des Brecon Beacons pour photographier des poneys sauvages, un défi qui lui a apporté un sentiment d'accomplissement gratifiant.

« Cela rejoint le thème de l'état d'esprit positif, car la nature nous enseigne la patience. Une fois la prise de vue terminée, on se dit qu'on a eu raison d'avoir attendu », ajoute-t-il. « C'est très stimulant et gratifiant ».

Sixième jour : quitter sa zone de confort

Un paysage côtier de falaises blanches sous un ciel constellé d'étoiles.

« Quitter sa zone de confort et savoir en tirer des leçons tout en s'amusant, c'est ça, le véritable défi », déclare Ellis. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM à 24 mm, 20 s, f/4 et ISO400. © Ellis Reed

Étoiles brillant dans le ciel nocturne au-dessus de falaises et d'une plage.

« En général, j'utilise de l'ISO400, une vitesse d'obturation de 15 s et une ouverture d'environ f/5 pour obtenir suffisamment de détails et de lumière dans mes prises de vue sans avoir trop de traînées lumineuses », explique Ellis. « Le viseur et la fonction de rotation de l'écran arrière sont parfaits pour prévisualiser les photos et vérifier que tout est bien aligné ». Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-70 mm F2.8 IS USM à 70 mm, 15 s, f/5 et ISO400. © Ellis Reed

« Faire quelque chose qui vous effraie ou que vous ne maîtrisez pas vous fera sortir de votre zone de confort. Je pense que les restrictions des confinements ont accentué la dépendance des gens à leur zone de confort, et moi le premier. Faire quelque chose de différent permet de garder un regard neuf et d'apprendre ».

« La photographie de nuit et l'astrophotographie sont des genres auxquels je ne suis pas habitué, mais que je voulais tester depuis longtemps », précise Ellis. Il a visité Durdle Door dans le Dorset pour donner un nouveau souffle à ses images.

Le Canon EOS R a parfaitement géré les conditions de faible luminosité de la prise de vue nocturne d'Ellis grâce à son grand capteur plein format de 30,3 millions de pixels, qui lui a permis de réaliser de longues expositions exceptionnelles. L'écran LCD lumineux, quant à lui, a simplifié la composition de ses clichés dans l'obscurité.

Septième jour : photographier avec un ami

Deux hommes debout sur un rocher face à une vallée traversée par une rivière.

Faire participer un ami à votre défi de sept jours peut être un moyen amusant de voire du monde tout en faisant quelque chose de différent. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM à 24 mm, 1/1600 s, f/2.8 et ISO250. © Ellis Reed

Une main tenant un Canon Zoemini S et deux tirages face à un paysage vallonné.

« Si vous prenez l'habitude de composer une image avant même de lever l'appareil photo, je pense que vous parviendrez plus facilement à relier les images entre elles », explique Ellis. « Je préfère lier toutes mes images lors de la retouche, car c'est là que j'exprime le plus mon style. J'accentue les tons plus paisibles et chaleureux ». Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-70MM F2.8L IS USM à 24 mm, 1/1600 s, f/2.8 et ISO160. © Ellis Reed

La photographie n'est pas nécessairement une aventure en solitaire. Selon Ellis, pratiquer la photo avec un ami peut être un bon moyen de stimuler sa positivité et sa vie sociale.

« Ce qui m'a beaucoup motivé, c'est la communauté, la possibilité de rencontrer des amis partageant les mêmes points de vue et de forger de nouvelles amitiés via Instagram et les communautés de photographie. Après des mois d'isolement, je peux désormais envoyer un message à un autre photographe et lui dire : "Ça te dirait qu'on se retrouve pour faire des photos ?". C'est vraiment agréable de pouvoir créer ces clichés et ces souvenirs ensemble ».
Homme prenant un selfie avec un Canon Zoemini S.

Ellis a utilisé l'appareil photo imprimante instantané Canon Zoemini S pour réaliser certains de ses portraits et imprimer ses photos préférées de la semaine, transférées à partir de son EOS R.

Photo en plongée d'un Canon Zoemini S entouré de sept tirages.

Mettez à profit votre vision unique du monde, tant en matière de composition que de style de retouche, pour relier vos images, à l'instar d'Ellis, à l'occasion d'un défi de sept jours. Pourquoi ne pas imprimer les photos prises avec votre Canon Zoemini S pour commémorer votre semaine de défis et les transmettre à un photographe qui aurait besoin d'un petit coup de pouce créatif ?

Ellis est la preuve vivante qu'un défi photographique de sept jours peut aider un photographe à affiner ses talents de conteur. Si son thème de la pleine conscience va de pair avec son objectif de changer son état d'esprit de photographe, vous pouvez aborder n'importe quel autre thème de votre choix.

« Ce défi permet de changer de mode de pensée », explique-t-il, « car en général, beaucoup se cantonnent à un style défini qu'ils répètent à l'infini. Le fait de sortir de sa zone de confort permet vraiment de réfléchir à notre façon d'approcher les lieux et raconter des histoires ».



Écrit par Lorna Dockerill

Produits associés

Articles liés