IMPRESSION

Retouche de vos photos à des fins d'impression

Votre guide étape par étape pour obtenir les meilleurs résultats lorsque vous imprimez vos photos.
Une femme tenant un paquet de papier d'imprimante Canon dans une main examine certaines photos imprimées sur une table devant elle, avec un ordinateur portable ouvert à côté. Une imprimante Canon est visible sur un meuble en arrière plan.

Objets de souvenir par excellence, les tirages photo constituent de superbes idées de cadeaux à offrir ou à conserver. Vous pouvez utiliser vos photos pour créer des cartes de vœux, des calendriers et des décorations d'intérieur, réaliser des albums ou personnaliser vos objets personnels grâce à des autocollants de vos clichés préférés. Imprimer vos photos vous permet également de pérenniser vos voyages, vos réunions de famille ou certains événements marquants de votre vie familiale.

Canon vous propose toute une gamme d'applications d'impression pour vous accompagner dans vos différents projets de création. Pour vos cartes et calendriers, privilégiez le logiciel Easy-PhotoPrint Editor de Canon. Cet éditeur vous permet de retoucher et recadrer vos photos, d'en modifier l'arrière-plan, d'ajouter du texte ou des cadres et d'utiliser de nombreux autres outils créatifs, comme des modèles, des tampons et symboles, dans le but de sublimer vos clichés avant de les imprimer. L'application Canon PRINT vous donne également la possibilité de créer très facilement tout un éventail de projets d'impression en vous proposant une multitude de fonctionnalités créatives.

Cependant, au-delà du plaisir d'exercer votre créativité et de personnaliser vos photos, vous souhaitez également obtenir des tirages de la meilleure qualité possible, avec des détails nets, une gamme de tons riche et des couleurs authentiques. Nous allons nous intéresser ici plus particulièrement à la façon d'optimiser vos photos à l'aide du logiciel Digital Photo Professional (DPP) de Canon ou de votre logiciel de retouche préféré afin d'obtenir des résultats d'impression de qualité exceptionnelle.

Un ordinateur portable est posé sur un bureau avec le logiciel Canon Easy-PhotoPrint Editor à l'écran, du papier Canon se trouvant à gauche et une imprimante Canon à droite.

Le logiciel Easy-PhotoPrint Editor de Canon vous permet d'ajouter facilement du texte, des cadres, des motifs et d'autres touches créatives à vos photos avant de les tirer sur des imprimantes PIXMA et MAXIFY compatibles. Il intègre même un outil de correction automatique des photos en un seul clic, conçu pour optimiser les clichés en vue de leur impression.

Un homme tient une photo du Grand Canal à Venise, une imprimante Canon posée sur un bureau en arrière-plan.

Choisissez un type de papier qui mettra en valeur vos photos de voyages en famille dans des lieux exceptionnels et qui vous permettra de créer un souvenir que vous chérirez longtemps.

Choisir une imprimante

Quelle imprimante utiliser ? Si vous êtes à la recherche d'une imprimante, nous vous invitons à consulter nos guides pour connaître les meilleures imprimantes Canon destinées au tirage photo professionnel ainsi que celles adaptées à toutes sortes de besoins d'impression. Pour le moment, nous supposerons que vous utilisez une imprimante à jet d'encre standard de bonne qualité.

Vous devez toutefois garder à l'esprit que vous obtiendrez des couleurs plus authentiques si vous utilisez une imprimante disposant d'un choix d'encres plus large que les quatre couleurs de base. Par exemple, la Canon série PIXMA TS8750 utilise six cartouches individuelles, dont cinq encres couleur à base de colorants, pour une qualité photo exceptionnelle, avec un espace colorimétrique et une plage tonale plus étendus. Pour affirmer votre personnalité, la Canon PIXMA PRO-200, qui utilise huit cartouches d'encre individuelles à base de colorants, offre une impression A3+ grand format de qualité professionnelle à un prix relativement abordable.

Choisir votre papier

Quelle que soit l'imprimante que vous utilisez, choisissez un type de papier adapté au style de votre photo et au rendu d'impression que vous souhaitez obtenir. En règle générale, les papiers photo glacés, comme le GP-501 de Canon, peuvent prendre en charge une plage tonale plus étendue que les papiers mats, ce qui en fait un choix idéal pour des photos aux couleurs intenses de qualité professionnelle. À l'inverse, les papiers mats, comme le MP-101 de Canon, conviennent parfaitement à l'impression de clichés plus sombres et moins contrastés, et plus particulièrement aux tirages en noir et blanc. Il existe des papiers pour tirage professionnel de type 100 % coton, canevas et beaux-arts, avec des textures et finitions différentes, qui se prêtent parfaitement à la création d'un cadeau inoubliable ou d'un objet de décoration unique.

Cependant, dans la mesure où les caractéristiques d'absorption et de réflexion de l'encre diffèrent d'un type de papier à l'autre, il vous faut impérativement définir les paramètres d'impression adaptés à vos besoins. Aussi, pour un rendu idéal, ne perdez pas de vue l'usage que vous souhaitez faire de votre photo et optimisez-la en fonction du type de support sur lequel vous l'imprimez.

Un utilisateur tient un tirage photo dans une main à côté d'un ordinateur portable affichant des clichés du même événement. D'autres tirages photo se trouvent sur le bureau, de part et d'autre de l'ordinateur.

Les ordinateurs portables les plus récents ont tendance à rendre les couleurs trop froides (trop bleues) et affichent un taux de contraste d'un million pour un, soit des milliers de fois supérieures à celui d'un tirage photo. Pour obtenir une meilleure correspondance entre le rendu à l'écran et ce que vous obtiendrez sur papier, vous devez réduire la luminosité de l'écran et étalonner les couleurs. Pour commencer, réglez le blanc que vous voyez à l'écran pour qu'il corresponde à celui du papier que vous utilisez.

Gestion des couleurs

Avant de commencer à retoucher vos photos, nous vous recommandons d'étalonner votre écran dans la mesure du possible. Ainsi, vos tirages refléteront plus fidèlement ce que vous voyez à l'écran et vous vous épargnerez des tâtonnements inutiles et fastidieux. La méthode la plus efficace consiste à utiliser un kit d'étalonnage. Toutefois, s'il s'agit d'un investissement trop important au vu de la fréquence à laquelle vous imprimez des photos, nous vous invitons à appliquer les conseils suivants.

Tout d'abord, il arrive très souvent que des tirages paraissent plus sombres, et ce, du fait que votre écran révèle plus de détails dans les zones d'ombre que ce qu'il est possible de reproduire sur papier. Les écrans modernes offrent tous une plage de luminosité beaucoup plus étendue par rapport aux tirages, avec un taux de contraste d'au moins 1000:1, voire beaucoup plus dans la plupart des cas. À titre de comparaison, le papier photo glacé le plus performant permet d'obtenir un taux de contraste de 200:1 entre le noir le plus sombre et le blanc le plus lumineux, tandis qu'un papier mat ne permet d'obtenir un taux que de 100:1. Pour obtenir à l'écran un rendu plus précis de ce que vous obtiendrez au tirage, il vous suffit de réduire sa luminosité.

Ensuite, les écrans LCD modernes ont tendance à afficher des couleurs trop bleues, surtout lorsqu'ils sont neufs (les couleurs tendent généralement à devenir plus chaudes, c'est-à-dire plus jaunes, avec le temps). Pour résoudre ce problème sous Windows, accédez à Paramètres > Affichage > Étalonner les couleurs de l'écran. Sur un Mac, accédez au menu Aide et recherchez l'Assistant Étalonnage de moniteur. L'option point blanc (température de couleur) des écrans est généralement paramétrée par défaut sur D65 ou 6500K. Essayez de modifier ce paramètre pour le remplacer par D50 ou 5000K. Ou, plus simplement, réglez la valeur du point blanc de manière à ce que le blanc à l'écran soit identique à celui du papier sur lequel vous allez imprimer, en tenant compte des conditions d'éclairage dans lesquelles votre tirage va être contemplé et en veillant à ce que la luminosité de l'écran ne vous induise pas en erreur.

Enfin, vérifiez vos paramètres de couleur. Dans DPP, accédez à Outils > Préférences et cliquez sur Gestion des couleurs. Ne vous préoccupez pas de la première option : Espace couleurs de travail. Les photographes professionnels utilisent parfois Adobe RVB, un espace colorimétrique plus étendu, mais si vous prenez vos photos en sRVB, modifier ce réglage ne présente aucun intérêt dans la pratique. Dans la fenêtre contextuelle Profil d'impression, sélectionnez l'imprimante que vous allez utiliser. DPP assure la gestion des couleurs à l'aide de profils ICC avec les imprimantes compatibles. Ces profils contiennent des informations détaillées sur les capacités colorimétriques exactes des imprimantes et permettent d'obtenir une meilleure fidélité des couleurs.

En regard de cette option, pour le paramètre Intention de rendu, sélectionnez la valeur Colorimétrie relative. Ce réglage permet de convertir les couleurs de vos photos qui se situent en dehors de la plage colorimétrique de votre imprimante en couleurs imprimables les plus proches, sans pour autant altérer les autres couleurs de vos photos. Si vous choisissez la valeur Perceptive, toutes les couleurs de vos photos seront ajustées de manière à en préserver les relations, ce qui a souvent pour effet de désaturer les couleurs et de les rendre plus ternes. En règle générale, les couleurs de vos photos subiront moins d'altérations si vous utilisez l'option Colorimétrie relative.

Capture d'écran du logiciel DPP de Canon montrant une amélioration de la luminosité sur une image de jeunes mariés en train de s'embrasser.

Le logiciel Digital Photo Professional (DPP) de Canon offre une gamme d'options plus étendue que les applications pour smartphones, vous permettant par exemple d'effectuer des ajustements ciblés sur des couleurs spécifiques, avec des curseurs de nuance, de saturation et de luminosité pour chaque gamme de couleurs.

Bases de la retouche photo

Dans l'idéal, il conviendrait de commencer avec un fichier RAW, lequel contient toutes les données colorimétriques et tonales saisies par le capteur, afin de disposer d'une plus grande marge de manœuvre pour vos retouches. Toutefois, si vous n'avez pas pris de photos au format RAW, vous avez toujours la possibilité d'utiliser DPP pour optimiser votre image en vue de son tirage (il est à noter que plusieurs outils et options ne seront pas disponibles). Si vous commencez avec un fichier TIFF ou JPEG, la meilleure pratique consiste à travailler sur une copie de votre photo afin d'en préserver l'original.

Dans le cas de fichiers RAW, la première étape consiste à corriger les aberrations optiques à l'aide de l'Optimiseur objectif numérique de DPP (à condition d'utiliser un appareil photo et un objectif compatibles) ou des outils du panneau Correction de l'objectif, qui peuvent corriger des défauts comme le vignetage et les distorsions de l'objectif. Les fichiers JPEG bénéficient déjà d'un ensemble de corrections au niveau de l'objectif qui aura été appliqué par l'appareil photo.

La version 4.17 de DPP propose une fonction Neural Network Image Processing (sur abonnement), qui utilise l'apprentissage automatique pour analyser intelligemment les différentes zones de chaque photo et appliquer des améliorations sélectives en fonction de leur contenu. Cette fonction permet d'affiner les zones de détail, d'appliquer une réduction du bruit encore plus efficace dans les zones moins détaillées et de corriger les défauts et distorsions causés par les imperfections de l'objectif. Si vous imprimez régulièrement vos photos, ou si vous souhaitez tirer des clichés d'événements importants et uniques, comme un mariage, il peut être intéressant de souscrire un abonnement.

Capture d'écran du logiciel DPP de Canon montrant l'image d'une mariée en train de se préparer. Les zones sous-exposées sont recouvertes de bleu, les zones surexposées de rouge.

DPP offre une fonction d'avertissement très utile pour les zones de surbrillance et d'ombre pouvant vous alerter sur un risque d'écrêtage (perte de détails au niveau des tons). Une superposition rouge indique les zones de surbrillance risquant de s'imprimer sous forme d'un blanc sans relief, tandis qu'une superposition bleue indique les zones d'ombre risquant de s'imprimer sans détails reconnaissables. Cette fonction peut vous être utile pour procéder aux réglages appropriés de la luminosité et des tons.

Recadrer et optimiser la composition

Vous devez ensuite tenir compte de la composition de votre photo. Si vous prévoyez un tirage avec un format différent de celui du cliché original, comme un portrait carré 1x1 ou un paysage en format 16x9, recadrez votre photo pour vous assurer que son cadrage correspond à vos attentes en vérifiant qu'aucun élément important de l'image n'est tronqué. Vous pouvez également la recadrer pour obtenir un effet créatif, que ce soit en supprimant des zones indésirables ou gênantes de votre cliché ou en attirant l'attention sur un détail particulier. Vous avez également la possibilité de faire pivoter votre photo pour lui conférer un caractère plus intéressant ou pour niveler un horizon incliné.

Il existe des principes de composition, comme la règle des tiers, qui peuvent vous aider à obtenir un cadrage réussi, capable de capter les regards. Pour un portrait, un recadrage serré peut produire plus d'impact. En revanche, il est généralement déconseillé de placer le sujet au centre du cadre, car les compositions asymétriques procurent un rendu plus dynamique.

Il convient d'éviter de recadrer une zone très réduite de votre image, au risque que celle-ci ne contienne pas suffisamment de détails pour produire un tirage de qualité. Ceci étant dit, Canon propose désormais un Neural Network Upscaling Tool exceptionnel (sur abonnement)1, capable de doubler la résolution d'une image avec des résultats beaucoup plus photoréalistes que ceux d'une mise à l'échelle conventionnelle. Cet outil, qui repose sur la technologie de traitement d'image par Deep Learning de Canon, représente une solution idéale si vous souhaitez imprimer une photo qui a été fortement recadrée ou qui n'a tout simplement pas assez de pixels pour être tirée en grand format.

Sinon, au lieu de recadrer un arrière-plan trop détaillé et perturbant, vous pourriez envisager de le flouter. À ce stade, il vous est possible de procéder à des modifications plus créatives, par exemple en corrigeant les tons de couleur à l'aide de la fonction de Réglage balance blancs de DPP, en retouchant des imperfections ou détails indésirables, ou en utilisant des filtres et styles d'images pour créer rapidement et facilement des effets de style. Vous pouvez, entre autres, donner l'impression qu'une photo a été prise avec un ancien appareil à usage unique, ou lui appliquer une finition sépia d'époque.

Capture d'écran du logiciel DPP de Canon montrant l'histogramme et d'autres options dans le panneau d'outils de Réglage gamma.

Dans le panneau d'outils de Réglage gamma de DPP, si votre image semble trop sombre ou trop délavée, vous pouvez cliquer sur le bouton Auto (A) au-dessus de l'histogramme pour obtenir une correction rapide. Vérifiez que l'histogramme s'étend de gauche à droite et qu'il s'arrête à chaque extrémité. S'il s'arrête juste avant l'une des extrémités (comme le montre cet exemple), faites glisser les curseurs situés sous l'histogramme (B) vers l'intérieur jusqu'à ce qu'ils atteignent le bord du graphique. Cette opération a pour effet de convertir les ombres les plus sombres en noir absolu et les lumières les plus vives en blanc pur. Cette gamme complète d'ombres et de lumières rendra votre image plus riche et plus intense à l'impression, et tout particulièrement sur du papier photo glacé.

Capture d'écran du logiciel DPP de Canon montrant les commandes du panneau d'outils avancés, notamment celles du contraste, de la saturation des couleurs et de la netteté.

Le panneau d'outils avancés de DPP intègre des commandes permettant d'ajuster les tons, les couleurs et la netteté. Dans DPP, il n'est pas possible de masquer des zones et d'appliquer l'amélioration de la netteté localement, comme il est possible de le faire dans certains logiciels de retouche comme Photoshop d'Adobe2. En revanche, vous pouvez utiliser l'option de Masque de netteté de DPP (disponible uniquement pour les fichiers RAW), en maintenant le paramètre de finesse à un niveau bas et en augmentant la valeur du seuil pour limiter l'effet d'amélioration de la netteté aux contours marqués et éviter de donner un aspect rugueux au grain de peau et à d'autres zones relativement peu détaillées de l'image.

Adapter les tons et la plage dynamique

Si votre photo est sombre ou peu contrastée, vous pouvez utiliser la fonction de Correction auto de luminosité de DPP pour corriger automatiquement la luminosité et le contraste. Si vous souhaitez exercer un contrôle plus poussé, ouvrez le panneau d'outils de Réglage gamma de DPP. À l'instar de votre appareil photo, DPP affiche un histogramme, c'est-à-dire une représentation graphique des tons de votre photo, allant des plus sombres aux plus clairs. Si l'une des extrémités du graphique est tronquée, cela signifie que votre image souffre d'écrêtage et qu'elle subit des pertes de tons dans les zones lumineuses les plus claires ou dans les zones d'ombre les plus sombres.

Commencez par cliquer sur Auto (au-dessus de l'histogramme) pour régler automatiquement le point blanc, le point noir et le point médian, et réinitialiser les valeurs de correction auto de luminosité et du contraste. Vous pouvez ensuite régler manuellement la luminosité, la balance des blancs et d'autres paramètres.

Bon nombre de photographes aiment augmenter la saturation et le contraste pour donner plus de punch à leurs clichés. Pour ce faire, vous pouvez utiliser le panneau d'outils avancés de DPP. Vous avez également la possibilité de modifier l'exposition globale à l'aide du curseur de réglage de la luminosité. Il peut parfois être intéressant d'éclaircir l'ensemble de votre photo si vous souhaitez l'imprimer sur du papier mat, lequel peut donner une impression de blancheur moins prononcée. Toutefois, veillez à ne pas trop en abuser : arrêtez-vous lorsque les zones blanches deviennent blanches et non plus grises. Si votre image commence à manquer de naturel, réduisez le degré d'ajustement des zones d'ombre et de lumière à l'aide des curseurs.

Au besoin, vous pouvez également utiliser le panneau d'outils de Réglage partiel de DPP pour optimiser la luminosité, le contraste, la nuance et la saturation de certaines parties de votre photo.

Capture d'écran du logiciel DPP de Canon montrant un détail d'une photo d'un bord de rivière au crépuscule avec un bruit d'image visible dans les nuages dans la fenêtre de détail de DPP.

Les photos prises en basse lumière peuvent souffrir de bruit d'image, notamment dans les zones d'ombre ; en améliorant de manière excessive la netteté, ce bruit risque de devenir encore plus important, comme le montre en gros plan la fenêtre de détail située dans le panneau de droite de DPP.

Capture d'écran du logiciel DPP de Canon montrant la même photo d'un bord de rivière au crépuscule avec une réduction considérable du bruit d'image.

DPP intègre des outils de réduction du bruit très efficaces, qui peuvent cibler à la fois le bruit de luminance (grain) et celui de chrominance (taches de couleur). Comparez les détails de l'image en gros plan avec l'original.

Améliorer la netteté pour l'impression

En règle générale, l'étape d'amélioration de la netteté devrait toujours intervenir en dernier lieu. Vous obtiendrez de meilleurs résultats si vous commencez avec une image aussi propre que possible. Il vous faut donc d'abord traiter le bruit de votre cliché (tout en évitant de rouvrir et de réenregistrer les fichiers JPEG de façon répétée, car la qualité d'image s'en trouvera dégradée à chaque fois). Pour améliorer la netteté ou réduire le bruit, visualisez votre photo en l'agrandissant de 100% afin d'en voir plus distinctement les effets.

Tous les tirages bénéficient d'un certain degré de netteté dans la mesure où l'impression adoucit légèrement les images, même si ce phénomène varie en fonction du type de papier : plus l'encre est absorbée et dispersée, plus l'effet d'adoucissement est prononcé. Autrement dit, une photo imprimée sur une toile nécessitera une plus grande netteté qu'une photo imprimée sur un papier semi-brillant ou lustré, et inversement, une photo imprimée sur un papier glacé n'aura pas besoin d'une netteté aussi importante.

L'outil de Netteté de DPP renforce le contraste le long des contours de l'image pour donner une impression de plus grande netteté, tandis que la fonction de Masque de netteté permet d'exercer un réglage plus fin, car elle dispose de commandes distinctes pour l'intensité, la finesse et le seuil. Toutefois, contrairement à ses équivalents logiciels, comme Photoshop, l'outil de Masque de netteté n'est disponible dans DPP qu'avec les fichiers RAW.

Quel que soit l'outil que vous utilisez, vous devez améliorer la netteté de manière sélective en évitant les zones où vous souhaitez obtenir des transitions douces, des teintes de peau lisses ou des arrière-plans flous. Améliorer la netteté de zones de couleurs plates peut introduire un bruit inesthétique dans votre photo. Grâce au Neural Network Image Processing Tool dans la version 4.17 de DPP, les détails et textures peuvent être automatiquement rendus plus nets, afin d'obtenir des résultats optimaux, tandis que les zones d'une image avec relativement peu de détails présenteront des dégradés plus naturels et une apparence sans bruit.

Paramètres pour une impression optimale

Votre image est prête à être imprimée ? Au lieu de vous contenter de cliquer sur Imprimer, accédez à Fichier > Imprimer avec des paramètres détaillés. Ne modifiez pas la valeur de la résolution à 350 ppp, qui est la valeur par défaut de DPP pour l'impression. Pour de meilleurs résultats, réglez toujours la qualité d'impression sur « Élevée ». En utilisant les paramètres appropriés dans les Préférences (comme ci-dessus), vous devriez pouvoir garantir la correspondance des couleurs. Toutefois, vous devez impérativement sélectionner le papier que vous utilisez dans le menu déroulant Type de papier. Si vous ne sélectionnez pas les paramètres adéquats, vous risquez d'anéantir tout le travail que vous avez accompli.

Suivez ce guide pour tirer le meilleur parti de vos photos et obtenir des tirages que vous aurez plaisir à exposer ou à partager, et découvrez les meilleurs conseils d'un professionnel pour exposer vos photos de famille.


Écrit par Alex Summersby

  1. Neural Network Upscaling Tool n'est disponible que sous Windows et nécessite un abonnement (un mois d'essai gratuit offert). Si vous vous abonnez au Neural Network Processing Tool, le Neural Network Upscaling Tool est également inclus sans frais d'abonnement supplémentaires.
  2. Adobe et Photoshop sont des marques déposées ou des marques commerciales d'Adobe aux États-Unis et/ou dans d'autres pays.

Produits associés

  • Série PIXMA TS8750

    Imprimantes grand public

    Série PIXMA TS8750

    Imprimez des documents nets et des photos aux couleurs riches avec une imprimante multifonction à 6 réservoirs d'encre de haute qualité et facile à utiliser pour toute la famille
  • Imprimante Canon Pixma Pro-200 de face

    Imprimantes photo professionnelles

    PIXMA PRO-200

    Axée sur l'impression photo aux couleurs réalistes, polyvalente et conviviale, l'imprimante PIXMA PRO-200 est idéale pour les photographes en herbe et les passionnés.
  • Imprimantes grand public

    PIXMA TS7450a Series

    Une imprimante tout-en-un élégante pour les amateurs de technologie avec une gamme de traitements pour une impression créative, ainsi que la technologie ADF pour simplifier le processus de copie et de numérisation de plusieurs feuilles différentes.
  • Imprimantes grand public

    Série PIXMA TS5350

    Mettez en valeur vos compétences en design grâce à la gestion flexible des supports de la série PIXMA TS5350, à ses applications créatives et à sa connectivité optimale avec votre smartphone.
  • PIXMA 650

    Imprimantes grand public

    PIXMA G650

    Première imprimante multifonction de la gamme PIXMA G dotée de six réservoirs d'encre à base de colorants rechargeables, la PIXMA G650 allie une qualité d'impression photo inégalée à la capacité de produire de gros volumes à un coût extrêmement faible.

Articles liés

  • FONDAMENTAUX

    La photographie destinée à l'impression

    Sept conseils pour immortaliser des souvenirs sur papier.

  • BASES DE LA RETOUCHE PHOTO

    Comment retoucher des photos importantes

    Améliorez les photos de vos moments privilégiés grâce à ces conseils simples en matière de retouche photo.

  • PHOTOGRAPHIE DE MARIAGE

    Créez votre propre album de mariage

    La création de votre propre album de mariage peut être très gratifiante. Découvrez comment faire grâce à nos conseils d'experts.

  • RETOUCHE PHOTO/POST-PRODUCTION

    Retoucher des images RAW avec DPP

    Apprenez à retoucher, ajuster et améliorer vos photos RAW à l'aide du logiciel DPP de Canon.