FLASH

Éclairage de qualité studio avec des flashs Speedlite

Les flashs Speedlite vous permettent de capturer des images dignes d'un studio photo dans différents environnements. Découvrez les fonctionnalités exceptionnelles qui facilitent le processus et apprenez à réaliser vous-même des correctifs pour vos flashs Speedlite.
Certains appareils photo Canon EOS, tels que l'EOS-1D X Mark III et l'EOS 5D Mark IV, sont équipés d'une prise PC (aussi connue sous les noms de port de synchronisation PC ou borne PC) qui permet de se connecter à un équipement de flash studio de qualité professionnelle. Cependant, cette ancienne norme n'a pas parole d'évangile : vous pouvez prendre des photos de qualité studio avec tous les appareils photo EOS à l'aide de flashs Speedlite externes.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser un adaptateur sabot TTL externe Canon OC-E3 qui s'adapte à la griffe de votre appareil photo et se connecte à votre flash à l'aide d'un câble. Une autre option consiste à utiliser un système de flash sans fil Canon offrant une portée et une polyvalence supérieures, avec la possibilité d'utiliser plusieurs flashs. La portée et le nombre de flashs dépendent du système de contrôle que vous utilisez. Si vos flashs Speedlite prennent en charge le système sans fil de transmission radio (RT) de Canon, vous pouvez bénéficier d'une portée maximale de 30 mètres. En outre, vous pouvez utiliser jusqu'à cinq groupes de flashs à distance, avec jusqu'à trois flashs dans chaque groupe. Le système optique sans fil de Canon peut contrôler deux ou trois groupes, quel que soit le nombre de flashs qu'ils contiennent. Il a une portée réduite allant jusqu'à environ 15 mètres à l'intérieur, ce qui suffit amplement pour une configuration studio. Fin 2020, tous les flashs Speedlite actuels seront compatibles avec le système optique sans fil (bien que quelques modèles de flashs annulaires Macro ne fonctionnent qu'en qualité de transmetteurs et non de récepteurs à distance).

Le système de flash sans fil Canon n'est pas seulement pratique et polyvalent, il est aussi facilement transportable. Ainsi, vous pouvez installer votre studio photo dans presque tout endroit adapté.

La portée du flash Speedlite est importante pour sa taille. L'emblématique Speedlite EL-1, par exemple, dispose d'un n° guide de 60 (mètres, ISO 100), tout en pesant moins de 690 g au total avec sa batterie lithium-ion rechargeable. Beaucoup de ces flashs conviennent parfaitement à de larges correctifs d'éclairage, comme les parapluies et les grandes boîtes à lumière, pour adoucir et diffuser la lumière lorsqu'il est nécessaire d'obtenir des résultats vraiment professionnels. À la différence de nombreux éclairages artificiels, une lumière diffuse imite mieux la lumière naturelle, comme la lumière provenant d'une fenêtre. De plus, vous n'avez pas forcément à investir dans un équipement studio professionnel. Il suffit d'un peu de temps et d'ingéniosité pour confectionner facilement vos propres correctifs d'éclairage et autres accessoires à utiliser avec vos flashs Speedlite.

Un studio à la maison

Lorsque vous réalisez des portraits pour un portfolio, ou que vous photographiez une famille ou des amis, l'arrière-plan n'a généralement que peu d'importance. Ces photos ont été prises dans une salle à manger après avoir déplacé la table et les chaises sur le côté.
Un photographe prend des photos d'un modèle dans une salle à manger, avec un flash disposé derrière un parapluie blanc sur un côté.

Un flash Speedlite a été fixé à un trépied positionné sur un côté. Pour obtenir l'éclairage subtil voulu, la photo a été prise à travers un parapluie blanc, de façon à adoucir les ombres et à répartir la lumière plus uniformément.

Un flash Speedlite sur un trépied et un parapluie blanc installé devant lui, complétés par un autre flash Speedlite dirigé vers le mur de derrière et un transmetteur Speedlite ST-E3-RT.

Le fait de placer un deuxième flash Speedlite derrière le sujet et de l'orienter vers le mur contribue à illuminer l'arrière-plan, pour un résultat plus subtil et un effet high-key plus prononcé. Un transmetteur Speedlite ST-E3-RT a été utilisé pour permettre à la fois le contrôle sans fil du flash Speedlite et une mesure de l'exposition E-TTL complète. Le photographe a ainsi pu concentrer son attention sur la composition et la capture de l'image plutôt que sur l'éclairage et l'exposition. Cela a également évité le recours à des câbles gênants dans un espace restreint, offrant une liberté de mouvement totale et la possibilité de photographier le sujet depuis des points de vue variés.

Une femme blonde éclairée de côté par une lumière diffuse subtile.

Le modèle se tient environ à un mètre de distance du mur derrière elle. Le flash Speedlite est positionné sur son flanc et incliné de façon à éclairer son visage mais pas le mur, qui reste sombre. Le visage du modèle est éclairé de côté, mais le parapluie diffuse la lumière et adoucit les bords entre les zones lumineuses et les parties sombres. Il en résulte un dégradé subtil au lieu d'un contraste tranché. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 70 mm, 1/200 s, f/4,5, ISO100. © Marcus Hawkins

Une femme blonde éclairée de côté par une lumière diffuse, avec un arrière-plan plus clair et une ombre moins prononcée sur son côté non éclairé.

Pour ce cliché, la source de lumière principale (le flash Speedlite associé au parapluie) a été légèrement éloignée du modèle, afin d'éclairer davantage son visage. Un deuxième flash Speedlite a également été utilisé pour éclairer davantage le mur de derrière. Un réflecteur a aussi été utilisé pour renvoyer une partie de la lumière sur la partie la plus sombre du modèle. De nombreux réflecteurs sont disponibles à l'achat, mais vous pouvez aussi utiliser du carton blanc, un drap ou un objet similaire. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 70 mm, 1/100 s, f/4,5, ISO100. © Marcus Hawkins

Fabriquer sa propre boîte à lumière

Une boîte à lumière produit des résultats semblables à un parapluie. De nombreux modèles sont disponibles à la vente, mais il est possible de fabriquer une boîte à lumière soi-même, à petit prix. Vous aurez simplement besoin d'un carton assez grand, de papier aluminium, de ruban adhésif et de papier calque ou de papier sulfurisé blanc.

Il suffit de faire un trou dans le fond du carton et de fixer votre flash Speedlite à l'intérieur avec du ruban adhésif et du papier cartonné supplémentaire pour garantir un meilleur maintien. Tapissez la boîte avec le papier aluminium et couvrez le côté ouvert de la boîte opposé au flash avec du papier calque pour créer un diffuseur. Suivez notre guide étape par étape pour plus d'informations.
Un homme tenant un entonnoir en carton et le fixant à l'aide de ruban adhésif à un trou découpé dans le fond d'un grand carton.

Nous avons confectionné un entonnoir en carton pour maintenir notre flash Speedlite bien en place, puis nous avons fermement fixé le tout au fond du carton. Le flash Speedlite s'encastre parfaitement dans l'espace créé et est maintenu par plusieurs morceaux de ruban adhésif résistant.

Un flash Speedlite fixé à un trépied, à l'avant duquel un carton a été installé, afin de projeter une lumière délicate sur un jeune garçon.

Le flash Speedlite et la boîte à lumière improvisée contribuent à créer un environnement comparable à celui d'un studio, offrant de très bons résultats. Nous avons tendu un tissu noir à l'arrière pour contrôler la lumière ambiante. Toutefois, vous pouvez utiliser tout type d'arrière-plan adapté à vos besoins.

Un homme photographie un jeune garçon devant un flash Speedlite placé sur un trépied, à l'avant duquel un carton a été fixé.

Nous avons installé le flash Speedlite et une boîte à lumière sur un trépied, dont la hauteur et l'inclinaison peuvent être réglés en fonction des besoins. Si les flashs Speedlite sont robustes, pour obtenir une stabilité optimale, il est préférable que le trépied porte au moins une partie du poids du carton.

Un jeune garçon éclairé de côté par une lumière diffuse subtile.

Exemple de prise de vue de notre modèle, éclairé de côté par une lumière diffuse subtile. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.2L USM à 1/160 s, f/2,8, ISO100.

Coupe-flux et grilles

Les photographes professionnels spécialisés dans les portraits et les studios n'utilisent pas forcément de larges réflecteurs ou diffuseurs. Souvent, ils mettent à profit d'autres accessoires pour modifier la lumière dans des situations spécifiques ou pour obtenir un effet créatif. Les coupe-flux et les grilles sont deux des accessoires les plus couramment utilisés pour diriger et concentrer la lumière. Avec un peu d'imagination, vous pouvez facilement confectionner des accessoires similaires à utiliser avec votre flash Speedlite.

Un coupe-flux agit comme une sorte d'entonnoir pour la lumière. Au lieu d'être projetée sur une large zone, la lumière est concentrée dans un faisceau étroit, à la manière d'un projecteur. Le coupe-flux est souvent utilisé pour mettre en valeur certaines zones de la scène, ou pour ajouter un halo de lumière ou une lumière à l'arrière d'un modèle pour les portraits. Le coupe-flux est en général de forme circulaire et produit une lumière aux contours bien définis, marquant une nette différence entre les zones illuminées et les zones d'ombre.

Les grilles sont très similaires aux coupe-flux, mais la lumière qu'elles produisent est plus diffuse. Dans un studio, il en existe de différentes sortes pour produire des spots de différentes tailles. Ceci étant, pour la plupart des utilisations avec un flash Speedlite, une seule vous suffira. Elles sont utilisées comme les coupe-flux, mais les contours de la lumière sont moins définis pour éviter les ombres très prononcées. Les grilles vous permettent d'envoyer la lumière au-delà du sujet pour créer une douce transition entre les zones illuminées et non éclairées.

Bien que vous puissiez adjoindre une grille ou un coupe-flux fait maison au flash fixé sur votre appareil photo, vous devez absolument pouvoir positionner et orienter le flash avec précision. S'il se trouve sur l'appareil photo, la portée des mouvements n'est pas suffisante pour créer les effets de lumière que vous pouvez produire avec un flash externe.

Fabriquer un coupe-flux ou une grille

Le moyen le plus simple de fabriquer un coupe-flux est de se munir d'un emballage alimentaire de forme cylindrique dont l'intérieur est recouvert d'aluminium, ou simplement de papier cartonné fin. Assurez-vous que le tube est bien propre, retirez (ou coupez) chacune de ses extrémités et positionnez une des extrémités sur votre flash Speedlite. Une alternative à cette technique est de prendre un morceau de papier cartonné et de le plier autour de la tête de votre flash Speedlite pour créer un rectangle ouvert. Vous pouvez utiliser du ruban adhésif ou quelques élastiques résistants pour maintenir la forme et la position du carton.

Vous pouvez modifier la taille de la sortie du trou en aplatissant l'extrémité du coupe-flux pour la rendre plus étroite. Vous aurez alors peut-être besoin de ruban adhésif supplémentaire pour maintenir la taille désirée.

Vous pouvez réaliser une grille pour votre Speedlite de façon similaire. Pour cela, vous aurez besoin de pailles noires. Réalisez votre coupe-flux comme indiqué ci-dessus, mais cette fois, remplissez le tube de pailles. Si vous serrez bien les pailles, elles tiendront peut-être toutes seules. Sinon, appliquez de la colle sur la longueur des pailles. Il est plus facile de réaliser une grille avec un morceau de carton rectangulaire que vous pliez ensuite autour des pailles.

Plus les pailles sont longues, plus le spot sera étroit. Une longueur de 5 cm environ fournit un spot de taille pratique avec un contour fin, mais nous vous conseillons de commencer avec des pailles plus grandes et de les couper au fur et à mesure.
Un homme tient un tube de gâteaux apéritifs d'une main et en découpe le fond à l'aide d'un cutter de l'autre main.

Pour créer notre propre coupe-flux (ou « point chaud »), nous avons commencé par découper soigneusement les extrémités d'un tube de gâteaux apéritifs d'un diamètre adapté au flash Speedlite.

Un homme photographie un chien éclairé par un flash Speedlite placé sur un trépied du côté opposé, la lumière étant concentrée à l'aide d'un coupe-flux fait main.

Un cliché présentant la configuration de notre studio, avec un coupe-flux improvisé fixé à un flash Speedlite, lui-même sur un trépied placé sur un côté.

Un homme fait glisser le tube de gâteaux apéritifs sur un flash Speedlite.

Fixez le tube à votre flash Speedlite, en le maintenant en place à l'aide de ruban adhésif ou en disposant des élastiques autour de l'encolure, si nécessaire.

Un portrait d'un chien éclairé de côté par un faisceau de lumière étroit.

Le portrait d'un animal de compagnie illustrant la façon dont un coupe-flux peut faire ressortir les cheveux et d'autres détails, en particulier face à un arrière-plan sombre ou contrasté. Photo prise avec un Canon EOS 250D équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.2L USM à 1/200 s, f/7, ISO100.

Pré-flash

Avec les coupe-flux et grilles, vous obtenez un faisceau de lumière étroit. Il est donc important de s'assurer que le flash est correctement orienté. La touche de contrôle de profondeur de champ sur votre appareil photo offre une fonction méconnue lorsqu'elle est utilisée avec un flash compatible. Avec un flash fixé à l'appareil photo ou connecté sans fil, appuyez sur la touche de contrôle de profondeur de champ pour déclencher une courte rafale de flashs rapides. Vous obtenez ainsi un aperçu précis de la façon dont la lumière apparaîtra à l'image.

Mesure du flash

Les appareils photo EOS disposent d'une mesure du flash à travers l'objectif (TTL, « through the lens »). Toute modification apportée à la puissance du flash Speedlite est détectée par le système de mesure, de façon à garantir la bonne exposition de vos images au flash. Cependant, comme avec toutes les techniques de photographie, les résultats que vous obtiendrez ne correspondront pas forcément à vos attentes. Ne soyez pas déçu si votre première série de photo n'est pas parfaite. Faites plusieurs essais avec vos accessoires Speedlite faits maison, examinez le résultat et déterminez si une petite correction d'exposition au flash pourrait améliorer les photographies.

Rédigé par Angela Nicholson


Articles liés

Get the newsletter

Click here to get inspiring stories and exciting news from Canon Europe Pro