ARTICLE

Fossiles sur pellicule : remonter le temps avec les objectifs polyvalents Sumire Prime

Le directeur de la photographie Clemens Majunke révèle comment il a utilisé les objectifs Canon Sumire Prime pour créer le rendu vintage et cinématographique dont il avait besoin pour Sea Dragon, un court métrage se déroulant en 1812.
Une équipe de tournage filmant deux acteurs au bord de la mer : un gentleman victorien avec un chapeau haut de forme et une cape se penchant pour parler à une jeune fille.

Sea Dragon raconte comment la jeune Mary Anning a découvert le premier fossile d'ichtyosaure sur les falaises de la côte anglaise. « Nous voulions avoir un joli rendu soigné, tout en conservant le caractère de l'époque », précise le directeur de la photographie Clemens Majunke, pour expliquer pourquoi il a choisi de tourner le film avec des objectifs Sumire Prime. © Christopher Baker

Lorsqu'une fillette de 12 ans a découvert les premiers fossiles de dinosaures sur les falaises de la Manche, personne ne l'a crue. Deux siècles plus tard, Mary Anning est célébrée comme une pionnière de la paléontologie. « Cela fut une révolution qui a changé notre façon de voir le monde », estime le directeur de la photographie allemand Clemens Majunke, qui a porté cette histoire à l'écran, en choisissant les objectifs Sumire Prime pour créer le rendu vintage nécessaire.

Sea Dragon est un court métrage se déroulant en 1812, suivant la paléontologue en herbe alors qu'elle excave le squelette d'un ichtyosaure, que les scientifiques ont à l'origine écarté comme les restes d'un crocodile. Ce film se concentre sur Mary et son frère Joseph, alors qu'ils pénètrent dans un manoir pour récupérer sa mystérieuse découverte auprès d'un infâme commissaire-priseur local.

Clemens – dont le portfolio comprend des documentaires, des feuilletons télévisés et des séries pour Warner Bros, Bavaria Film et ITV, ainsi que des publicités pour des marques telles que Nike, Porsche et Mercedes Benz – a été invité à rejoindre le projet par le réalisateur du film, James Morgan. « Dès que j'ai entendu parler de l'histoire, j'ai été attiré », dit Clemens. « Au départ, personne n'a prêté beaucoup d'attention à la découverte de Mary, car elle était une jeune fille issue d'un milieu pauvre. Elle n'a été respectée qu'après sa mort. »

Financé par une organisation caritative éducative, Sea Dragon doit être projeté dans les écoles du Royaume-Uni, afin d'inciter les élèves de primaire, en particulier les filles, à poursuivre une carrière scientifique. Pour son tournage le long de la côte britannique et dans un manoir éclairé aux chandelles, Clemens a choisi les objectifs Sumire Prime de Canon pour leur esthétique cinématographique.

Look vintage, performances modernes

L'équipe de production voulait capturer le caractère du décor pré-victorien du film, sans sacrifier aucun des détails ni l'image raffinée que les objectifs et les caméras d'aujourd'hui sont capables de produire. Les objectifs vintage ne feraient pas l'affaire, car ils ne sont pas toujours en mesure de répondre aux besoins de résolution de la capture 4K et 8K. Mais Clemens savait que la gamme d'objectifs Sumire Prime de Canon offrirait le look artistique requis.

Les objectifs Sumire Prime ont été conçus pour un rendu cinématographique, mélangeant un magnifique bokeh avec une touche de douceur veloutée qui convient aux tons de la peau. « Ils ont un caractère unique que vous ne voyez pas sur les autres objectifs modernes », déclare Clemens. « J'ai toujours aimé les objectifs ciné vintage Canon K35, mais pour ce genre de travail narratif, vous voulez juste un peu plus de cohérence. Nous avions besoin d'objectifs modernes qui fonctionneraient bien en toutes circonstances et fourniraient un flux de travail rapide et simple.
« Les objectifs Sumire Prime offrent une superbe quantité de détails sans jamais être trop nets. Les couleurs ont été rendues d'une manière très organique et picturale, ce qui a donné des tons de peau fantastiques. Ils produisent également une douce lueur de surbrillance, mais nous n'avons eu aucun problème à contrôler les reflets ou une perte de contraste avec un contre-jour puissant. »

Clemens a principalement utilisé les objectifs CN-E35mm T1.5 FP X et CN-E85mm T1.3 FP X durant les cinq jours de tournage. « Ils fonctionnent très bien sur des capteurs plus gros et vous offrent un joli champ visuel », dit-il. Le facteur de transmission maximal lumineux a également fait une différence lors du tournage à l'intérieur peu éclairé du manoir historique du film.

« La période à laquelle le film se déroule n'avait pas de sources de lumière artificielle autres que des bougies et des lampes à huile », explique Clemens. « Nous avons donc créé ce rendu en utilisant de nombreux éléments pratiques, en essayant d'éclairer les scènes avec un minimum de lumière, afin que les bougies puissent représenter une grande partie de l'éclairage. Et c'est là que les objectifs Sumire Prime nous ont vraiment aidés. Ils forment un beau halo autour de la chandelle qui contribue à l'atmosphère générale. »
Possédez-vous un équipement Canon ?

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).
Clemens Majunke filmant le salon d'un opulent manoir victorien à l'aide d'un objectif Sumire Prime.

« J'ai adoré l'idée d'avoir un objectif compact et léger qui faciliterait le travail dans les caves étroites du lieu de tournage et aiderait aux prises de vue avec le cardan », déclare Clemens. Tous les objectifs de cette gamme partagent la même teinte de couleur chaude, ce qui facilite le maintien du même équilibre chromatique lors du changement d'objectif. © Christopher Baker

Kiara Holley-Paliano dans le rôle de Mary Anning en robe régence dans un manoir orné de bougies sur un côté.

Kiara Holley-Paliano joue la jeune Mary Anning. « En raison de la période et de l'emplacement du manoir historique dans lequel se passait l'action de Sea Dragon, je cherchais un rendu légèrement plus doux et pictural », explique Clemens. Selon lui, les objectifs Sumire Prime qu'il a utilisés à des réglages entre T2.0 et T2.8 ont fonctionné de manière fantastique, « avec un excellent équilibre entre contraste doux et résolution. »

Rendu subtil du teint

Une autre raison pour laquelle Clemens apprécie les objectifs Sumire Prime est qu'ils lui permettent de filmer dans deux styles différents. « Dès que vous les ouvrez plus large qu'environ T2.8, le caractère pictural de l'objectif brille vraiment », dit-il. « Et si vous les arrêtez un peu à T8, vous obtenez une image impeccable et très nette.
« Pour beaucoup de gros plans et de portraits, j'aime ouvrir un peu plus l'objectif, adoucir encore plus la peau et avoir un joli halo autour des détails fins et des cheveux. Cela donne un rendu final superbe. Sur un plan plus large où il y a beaucoup de détails ou de choses, je les arrête juste un peu pour me donner une image plus riche. »

L'une des signatures caractéristiques des objectifs Sumire Prime est la manière dont les zones floues sont rendues. Les objets situés au-delà de la profondeur de champ semblent plus indistincts que lorsqu'ils sont capturés avec l'objectif Cine Prime équivalent, ce qui permet au sujet mis au point de ressortir de l'arrière-plan. Le bokeh est également légèrement différent, en particulier vers le bord du cadre, grâce au diaphragme à 11 lames de chaque objectif. « C'est très organique, très naturel », dit Clemens. « Il est fluide, et semble émaner de l'écran. Les lumières floues ont également une belle qualité ronde. »

Tester les objectifs Sumire Prime en basse lumière

La cinéaste Tania Freimuth a mis à l'épreuve les objectifs cinéma Sumire Prime à monture PL de Canon lors d'un tournage en basse lumière. Découvrez ce qu'elle en a pensé.
Clemens Majunke filme avec un objectif Sumire Prime dans une pièce éclairée par des bougies et une cheminée.

Les objectifs Sumire Prime utilisent une monture PL, ce qui leur confère une compatibilité étendue avec les caméras plein format et Super 35 mm, mais ils peuvent également être remplacés par une monture EF pour une utilisation sur les caméras EOS cinéma. En même temps, le EOS C300 Mark III et le EOS C500 Mark II prennent tous deux en charge les montures d'objectif interchangeables en option, vous offrant ainsi l'option des montures PL pour les exigences selon les différents projets. © Christopher Baker

L'équipe de tournage de Sea Dragon attache un objectif Sumire Prime à une caméra sur une plage.

Clemens a commencé par créer des vidéos de marque, puis s'est tourné vers le théâtre, commençant comme chargeur puis assistant caméra avant de monter les échelons. « Les développements technologiques ont facilité l'accès à la réalisation cinématographique – il n'y a plus vraiment de barrières », dit-il. © Christopher Baker

Capture plein format

Depuis la fin du tournage de Sea Dragon, Clemens a utilisé les objectifs Sumire Prime sur un certain nombre d'autres projets, y compris un court métrage psychologique sur la santé mentale qui a nécessité beaucoup de tournages nocturnes. « J'aime vraiment l'aspect sombre que créent les objectifs lorsque vous filmez avec grand ouvert la nuit », dit-il. « Cela aide vraiment à créer un sens différent de la réalité. »

Pour ce tournage plus récent, Clemens a utilisé les objectifs Sumire Prime avec un Canon EOS C500 Mark II, et il a été impressionné par cette combinaison. « Cela vous donne un très bel équilibre entre les détails et la netteté, et globalement, c'est un ensemble vraiment compact et léger que je peux utiliser avec un cardan, un ordinateur de poche ou installé dans une voiture », dit-il. « Il n'est toujours pas facile de trouver des objectifs qui couvrent tous les nouveaux capteurs plein format, et l'utilisation des objectifs Sumire Prime signifie que je n'ai pas à me soucier du vignettage. »

Curieux de voir comment les objectifs Sumire Prime fonctionneraient dans un cadre plus contemporain, Clemens a également travaillé avec eux sur un tournage commercial, où il a été chargé de créer un rendu « néon, futuriste sombre ». « Je les ai réduits un peu cette fois, et ils ont parfaitement réagi à cela, offrant toujours des images propres et un bon niveau de contraste. »

C'est l'avantage des objectifs Sumire Prime : leur design optique unique les rend extrêmement polyvalents. Ouvrez-les et il est possible de produire une belle image expressive. Réduisez-les et vous obtiendrez un rendu épuré et moderne. On pourrait dire que ce sont les objectifs parfaits pour changer votre façon de voir le monde.

Rédigé par Marcus Hawkins


L'équipement de Clemens Majunke

L'équipement utilisé par les professionnels pour le tournage de leurs films

Un objectif Sumire Prime CN-E35mm T1.5 FP X fixé à une caméra montée sur un cardan.

Appareils photo

Canon EOS C500 Mark II

Avec un capteur plein format 5,9K intégré à un boîtier Cinema EOS compact et fiable nouvellement développé, cette caméra offre une grande souplesse et une nouvelle inspiration à tous les cinéastes. « C'est un ensemble vraiment compact et léger que je peux utiliser avec un cardan, un ordinateur de poche ou monté dans une voiture », déclare Clemens.

Objectifs

CN-E35mm T1.5 FP X

Un objectif cinéma Sumire Prime offrant une ouverture rapide et un contrôle manuel précis, modifiant subtilement les rendus de texture pour un bokeh agréable avec une superbe expressivité. « Les objectifs Sumire Prime offrent une superbe quantité de détails sans jamais être trop nets », déclare Clemens.

CN-E85mm T1.3 FP X

Un objectif cinéma Sumire Prime conçu pour produire un rendu délicat et subtil avec un effet bokeh spécialement conçu pour les esprits créatifs les plus minutieux. Selon Clemens : « Ils ont un caractère unique que vous ne voyez pas sur les autres objectifs modernes. »

Articles liés

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro