PHOTOGRAPHIE DE NUIT

Conseils pour la photographie lunaire : comment prendre des photos de ciel nocturne à couper le souffle

En suivant ce guide contenant des conseils détaillés pour photographier la Lune de manière créative, vous pourrez très bientôt obtenir des images intemporelles du compagnon céleste de la Terre.
Gros plan de la Lune, dont seulement environ un quart est visible. Photo prise avec un Canon EOS R8 par l'astrophotographe Mara Leite.

La Lune a toujours été un sujet captivant pour les photographes du monde entier, en particulier dans les rares moments où elle apparaît sous la forme d'une super lune ou même d'une lune de sang. Cependant, il n'est pas toujours évident de rendre justice à sa beauté. Il peut s'avérer difficile de photographier un sujet lumineux très éloigné en basse lumière et de cadrer et mettre au point sur de longues distances focales. Cela étant, grâce à un équipement de photographie et à des réglages d'exposition adéquats, associés à une bonne planification, vous pourrez prendre des photos de la Lune merveilleusement détaillées et des paysages lunaires saisissants. Cet article offre toutes les informations dont vous avez besoin pour photographier la Lune. Vous y trouverez des recommandations d'experts concernant les paramètres à définir sur l'équipement, ainsi que des conseils pour obtenir les meilleures images possible de la Lune fournis par l'astrophotographe Mara Leite.

1. Comprendre la Lune

Un croissant de lune visible entre deux piliers d'une église. Photo prise avec un Canon EOS R10.

« Des applications ou des sites Web permettent de suivre les différentes phases de la Lune », explique Mara, photographe de paysage et astrophotographe primée. « Ils indiquent les heures de lever et de coucher de lune partout dans le monde. » Photo prise avec un Canon EOS R10 équipé d'un objectif Canon RF-S 18-150mm F3.5-6.3 IS STM à 100 mm, 1/5 s, f/6,3 et ISO 1250. © Mara Leite

Des silhouettes de feuilles sur une branche se dessinent devant une pleine lune floue. Photo prise avec un Canon EOS R10.

« Des applications spécifiques peuvent même suivre les déplacements de la Lune dans le ciel et calculer les dimensions de la Lune par rapport à votre sujet », explique Mara. Photo prise avec un Canon EOS R10 équipé d'un objectif Canon RF 100-400mm F5.6-8 IS USM à 400 mm, 1/320 s, f/9 et ISO 1250. © Mara Leite

La Lune effectue une orbite complète autour de la Terre en 27,322 jours. Ce cycle est divisé en plusieurs phases : la nouvelle lune, le premier croissant, le premier quartier de lune, la gibbeuse croissante, la pleine lune, la gibbeuse décroissante, le dernier quartier de lune, le dernier croissant, la nouvelle lune et ainsi de suite. En plus de vous donner une perspective différente sur la lune, chacune de ces phases a également un impact sur les conditions d'éclairage, de la pleine lune brillante à la nouvelle lune à peine visible.

Certains moments du calendrier lunaire sont vraiment spéciaux. Lorsque la Lune est au plus près de la Terre, ce qui coïncide avec une pleine lune (le moment dans le mois où le Soleil, la Lune et la Terre sont tous alignés), nous avons la chance d'apercevoir une pleine lune plus grande, ou « super lune ». La lune de sang est encore plus rare. Durant ce phénomène, une super lune régulière coïncide avec une éclipse lunaire totale. Cela signifie que la Terre empêche complètement la lumière directe du Soleil d'atteindre la Lune et que seule la lumière réfractée de l'atmosphère de la Terre demeure, transformant la couleur de la Lune en un rouge sang pâle.

2. Ne vous laissez pas prendre au dépourvu

Croissant de lune visible dans le ciel nocturne derrière un phare. Photo prise avec un Canon EOS R8.

« Pour des raisons évidentes, il est important de consulter les prévisions météorologiques avant la prise de vue », précise Mara. « Contrairement à un temps pluvieux ou voilé, quelques nuages ne sont pas forcément une mauvaise chose. Au contraire, ils peuvent donner une dimension spectaculaire et mystérieuse à vos photos de la Lune. Je vous conseille de vérifier le pourcentage de couverture nuageuse et la vitesse du vent sur les sites Web météorologiques ou auprès du centre météo local. » Photo prise avec un Canon EOS R8 équipé d'un objectif Canon RF 100-400mm F5.6-8 IS USM à 100 mm, 1,6 s, f/5,6 et ISO 6400. © Mara Leite

Une pleine lune visible au-dessus d'un monastère portugais. Photo prise avec un Canon EOS R8.

« Si possible, je me rends sur le lieu de la prise de vue avant le créneau fixé. Cela me permet de m'assurer que mon champ de vision n'est obstrué par aucun obstacle et que le lieu est ouvert après les heures ouvrables », explique Mara. Photo prise avec un Canon EOS R8 équipé d'un objectif Canon RF 100-400mm F5.6-8 IS USM à 325 mm, 1/320 s, f/8 et ISO 1600. © Mara Leite

Photographier la Lune n'est pas seulement un défi intéressant qui vous permet de tester les capacités de votre appareil photo, c'est aussi un moyen fascinant de découvrir les mouvements de la Terre et de son satellite. Nous savons exactement où la Lune va se lever, où elle va apparaître dans le ciel et où elle va se positionner chaque nuit pour les années à venir. Il existe plusieurs applications pour smartphone qui peuvent vous aider à planifier vos prises de vue avec précision. En règle générale, la pleine lune apparaît directement en face du coucher du soleil.

Assurez-vous de prendre en compte l'heure de la journée. C'est probablement lorsque la Lune point à l'horizon qu'elle est la plus impressionnante. On parle de « lever de lune ». En outre, une super lune peut rendre une prise de vue particulièrement percutante. La lumière doit se déplacer latéralement vers vous à travers l'atmosphère de la Terre, de sorte que la Lune se pare d'un voile rouge et chaud. C'est également le moment où la Lune semble la plus grande, même si c'est une illusion : sa taille reste la même toute la nuit, mais la courbure de l'atmosphère agit comme une loupe.

Il convient également de consulter les prévisions météo avant de partir. Dans des conditions claires, vous bénéficierez d'une visibilité optimale. Choisissez des lieux qui vous offriront une bonne visibilité et un intérêt visuel, comme un panorama urbain attrayant, tout en limitant la distraction. Assurez-vous que votre équipement est prêt, c'est-à-dire que tous vos appareils sont dans votre sac et chargés à bloc. La Lune évolue rapidement, donc si vous devez retourner chez vous parce que vous avez oublié quelque chose, vous risquez de rater le coche !

3. Paramètres pour photographier la Lune

Un photographe ajustant l'écran orientable de son Canon EOS RP pour photographier la Lune.

La prise de vue d'un sujet aussi lumineux entouré d'un voile d'obscurité peut entraîner des problèmes d'exposition. Essayez de régler manuellement l'exposition.

Écran d'un Canon EOS RP affichant des paramètres d'accentuation.

Si vous avez du mal à vous concentrer sur la Lune, essayez la mise au point manuelle. Utilisez le mode Visée par l'écran et activez la fonction d'accentuation de mise au point pour assurer la netteté des détails.

Les modes d'exposition automatiques ne fonctionnent pas toujours lorsque l'on photographie la Lune. Il est donc préférable d'utiliser l'exposition manuelle. L'intensité de la lumière du soleil qui atteint la Lune reste sensiblement la même, il existe donc une règle d'exposition simple que nous pouvons utiliser en guise de référence : la règle « looney 11 ». Réglez l'ouverture sur f/11 et ajustez la vitesse d'obturation à l'inverse de la sensibilité ISO. Ainsi, pour 100 ISO, nous utilisons 1/100 s., pour 200 ISO, 1/200 s., etc. Il ne s'agit toutefois pas d'une règle absolue. Vous pouvez modifier la vitesse d'obturation et l'ouverture autour de ces valeurs jusqu'à obtenir une image correcte.

4. Le meilleur équipement pour la photographie lunaire

Un croissant de lune pointant derrière un réverbère. Photo prise avec un objectif Canon RF 24-105mm F4-7.1 IS STM.

Le Canon EOS R10 propose une mise au point en basse lumière de -4 IL, qui vous permet de réaliser une mise au point précise dans des conditions sombres. En l'associant à l'objectif RF 24-105mm F4-7.1 IS STM, abordable mais non moins performant, vous obtiendrez de superbes clichés de la Lune. Photo prise avec un Canon EOS R10 équipé d'un objectif Canon RF 24-105mm F4-7.1 IS STM à 105 mm, 1/5 s, f/7,1 et ISO 800. © Mara Leite

Un premier quartier de lune visible dans le ciel. Photo prise avec un objectif Canon RF 100-400mm F5.6-8 IS USM.

Grâce à son stabilisateur d'image optique à 5,5 vitesses, le Canon RF 100-400mm F5.6-8 IS USM est un excellent objectif pour la photographie lunaire, car il offre une stabilité accrue pour les photos à main levée. Il représente un choix idéal pour les prises de vue fugaces ne vous laissant pas le temps de manipuler un trépied. Photo prise avec un Canon EOS R8 équipé d'un objectif Canon RF 100-400mm F5.6-8 IS USM à 400 mm, 1/200 s, f/8 et ISO 1000. © Mara Leite

Un objectif long est indispensable pour les photos de lune en gros plan. Mais si vous venez tout juste de vous lancer, ne vous inquiétez pas. Un objectif rapide et coûteux n'est pas essentiel, car la Lune est tellement lumineuse que les grandes ouvertures des objectifs longs haut de gamme deviennent superflues. Même un zoom standard, tel que le Canon RF 24-105mm F4-7.1 IS STM ou le RF-S 18-150mm F3.5-6.3 IS STM, peut donner de bons résultats : il est possible que vous ne parveniez pas à remplir le cadre, mais vous pourrez toujours recadrer la zone ultérieurement. C'est à cet égard que les appareils photo dotés du système EOS R, offrant une résolution élevée, s'avèrent utiles. Le Canon EOS R8 plein format permet d'obtenir une clarté exceptionnelle, même en basse lumière, et les capteurs APS-C des Canon EOS R10 et EOS R50 confèrent aux objectifs un champ visuel plus étroit, fournissant une portée supérieure aux objectifs plus larges.

5. Rapprochez-vous

Gros plan de la Lune présentant les caractéristiques et les détails de sa surface.

Une lune gibbeuse croissante ou décroissante (aux trois quarts pleine) est idéale pour capturer les détails de sa surface. Photo prise avec un Canon EOS RP équipé d'un objectif Canon RF 800mm F11 IS STM + extension RF 2x à 1600 mm, 1/50 s., f/22 et ISO 100.

Bien qu'une pleine lune soit toujours envoûtante, ce n'est pas vraiment le meilleur moment pour prendre des photos si vous souhaitez capturer des éléments de surface tels que des cratères. De la même manière que le flash rétractable d'un appareil photo éclaire un visage, faire face à la lumière du soleil pendant une pleine lune élimine beaucoup d'ombres. À d'autres moments du mois, la lumière du soleil est plus latérale, ce qui crée les zones claires et les ombres nécessaires pour afficher les contours et les détails du paysage lunaire. Combinant un téléobjectif long et une stabilisation d'image, l'objectif RF 100-400mm F5.6-8 IS USM est idéal pour les gros plans. En outre, si vous souhaitez vraiment remplir le cadre, optez pour un objectif très long tel que le RF 600mm F11 IS STM. L'ouverture de f/11 est idéale pour photographier la Lune, car elle est compatible avec la règle d'exposition « looney 11 ». Si vous souhaitez étendre la portée de vos objectifs, des multiplicateurs de focale tels que le multiplicateur RF 1.4x et le multiplicateur RF 2x peuvent se révéler pratiques.

6. Élargissez votre perspective

Une Lune brillant de mille feux dans le ciel nocturne, au-dessus d'une scène de nuit d'une rivière, d'un pont et de bateaux, avec un paysage urbain en arrière-plan.

Pour repérer de nouveaux lieux, Mara utilise des cartes en ligne et les réseaux sociaux à la recherche de sujets et de premiers plans intéressants dans la région dans laquelle elle photographie. « Il peut également être utile d'interroger les locaux », conseille-t-elle. Photo prise avec un Canon EOS R8 équipé d'un objectif Canon RF 14-35mm F4L IS USM à 19 mm, 20 s, f/22 et ISO 640. © Mara Leite

La Lune visible haut dans le ciel, au-dessus de nuages orange clair et d'un plan d'eau. Photo prise au lever du soleil avec un Canon EOS R8.

L'ouverture de f/4 de l'objectif Canon RF 14-35mm F4L IS USM reste constante sur toute la plage de distances focales. De ce fait, la vitesse d'obturation et la sensibilité ISO ne changent pas lorsque vous effectuez un zoom avant sur la Lune. Photo prise avec un Canon EOS R8 équipé d'un objectif Canon RF 14-35mm F4L IS USM à 17 mm, 1/500 s, f/6,3 et ISO 2500. © Mara Leite

Faites preuve de créativité avec un objectif plus large tel que le Canon RF 14-35mm F4L IS USM. Ainsi, vous pourrez intégrer la Lune dans un paysage existant. Bien que la Lune soit souvent envoûtante lorsqu'elle est prise de manière isolée, l'ajout de monuments familiers ou d'une ligne d'horizon spécifique permet d'ajouter du contexte et de créer des compositions intéressantes. En outre, vous pourrez jouer avec l'échelle pour produire un effet saisissant.

Offrez une nouvelle dimension à vos photographies de la Lune grâce aux conseils inspirants du photographe professionnel Andrew Fusek Peters*.


Rédigé par James Paterson, Phil Hall et Rachel Segal Hamilton

* Disponible dans certaines langues uniquement.

Produits associés

  • Appareils photo hybrides

    EOS R8

    Passez à la photographie et à la vidéo plein format et réalisez vos ambitions créatives.
  • Appareils photo hybrides

    EOS R10

    Passez à la vitesse supérieure en matière de photo et de vidéo avec un appareil photo hybride doté du système EOS R et d'un capteur APS-C.
  • Appareils photo hybrides

    EOS R50

    Créez votre meilleur contenu époustouflant avec cet appareil photo hybride EOS R, des photos nettes aux vidéos 4K et aux diffusions en direct. Appareil dédié tout-en-un.
  • Objectif zoom ultra grand-angle

    RF 14-35mm F4L IS USM

    L'objectif RF ultra grand-angle de Canon saisit les détails avec la précision de la série L de 14 à 35 mm, tandis que la prise en main est facilitée grâce à la stabilisation d'image à 5,5 vitesses.
  • Objectifs RF-S

    RF-S 18-150mm F3.5-6.3 IS STM

    Un objectif zoom APS-C de la série EOS R allant du grand-angle au téléobjectif, idéal pour la photographie de voyage, animalière, sportive et lifestyle.
  • Objectifs RF

    RF 24-105mm F4-7.1 IS STM

    L'objectif idéal de tous les jours pour les passionnés de la photographie hybride plein format. Facile à utiliser, le RF 24-105mm F4-7.1 IS STM est léger, compact et prêt à donner une nouvelle dimension à vos photos.
  • Téléobjectif zoom

    RF 100-400mm F5.6-8 IS USM

    Un zoom RF 100-400 mm polyvalent, compact et léger avec un stabilisateur d'image à 5,5 vitesses conçu pour photographier la faune et les scènes d'action sans être encombré.
  • Objectifs RF

    RF 600mm F11 IS STM

    Un super téléobjectif révolutionnaire, compact et léger, idéal pour les photographes passionnés d'animaux sauvages, de safaris ou de trains.
  • Objectifs destinés aux appareils photo reflex

    RF 2x

    Le multiplicateur RF 2x offre netteté et polyvalence grâce à son agrandissement supplémentaire 2x, qui double la portée des zooms et des téléobjectifs RF compatibles.
  • Articles liés

  • Une image de paysage avec des pins, un lac et des montagnes enneigées sous un ciel étoilé.

    PHOTOGRAPHIE DE NUIT

    Photographie du ciel nocturne

    Meilleures techniques pour photographier les étoiles la nuit, y compris les séquences en time-lapse et les images de traînées d'étoiles.

  • Silhouette appuyée contre un bâtiment illuminé de lumière jaune. Photo prise par Lorenz Holder, ambassadeur Canon, avec un Canon EOS R6.

    PHOTOGRAPHIE DE NUIT

    Meilleur kit d'entrée de gamme pour les prises de vue nocturnes

    Appareils photo et objectifs pour des photos nocturnes exceptionnelles.

  • BASES DE LA PHOTOGRAPHIE

    Comment contrôler l'exposition

    Maîtrisez l'ouverture, la vitesse d’obturation et la sensibilité ISO.

  • Astronaute en papier assis sur une table en bois, entouré d'autres modèles en papier de Canon Creative Park sur le thème de l'espace.

    IMPRESSIONS CRÉATIVES

    Créer le système solaire

    Prenez le temps de vous reconnecter, d'apprendre et de jouer avec la collection de modèles en papier Creative Park sur le thème de l'espace.