PHOTOGRAPHIE SPORTIVE

Les secrets qui se cachent derrière cinq photos de sport exceptionnelles

Vous voulez donner une nouvelle dimension à vos photos sportives ? Cinq professionnels du sport évoquent la préparation, l'équipement et les réglages qu'ils ont utilisés pour capturer ces cinq images remarquables, ainsi que des conseils et astuces pour vous aider à reproduire leurs effets.
A grey figure's head and shoulders shrouded in dust particles and set against a black background.

Il arrive que la pression inhérente aux prises de vue d'action empêche les photographes sportifs de capturer ces instants décisifs et de produire une image qui attire vraiment l'attention. Cependant, ces quelques exemples démontrent qu'avec les bons réglages, un équipement performant dans des conditions intenses et un soupçon de créativité, il est possible de prendre des photos originales saisissantes.

Nous nous sommes entretenus avec cinq professionnels spécialisés dans les prises de vue de différents sports pour découvrir ce qui les a décidés à prendre ces photos, l'équipement et les réglages qu'ils ont utilisés, ainsi que les conseils et astuces qu'ils donneraient aux photographes en herbe souhaitant reproduire ces effets.

James Musselwhite

Le catch se prête très bien aux portraits spectaculaires, mais le photographe James Musselwhite voulait aller plus loin avec son image surréaliste (voir la photo plus haut) du catcheur professionnel britannique Cassius. « Il est vraiment flamboyant et nous voulions représenter cette énergie dans une esthétique plus traditionnelle, comme s'il faisait irruption de la roche », explique-t-il.

James a associé son Canon EOS R6 à une bague d'adaptation monture Canon EF-EOS R et à un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L USM. Il a pris la photo à 155 mm, 1/8000 s, f/5,6 et ISO 400, en contrôlant son appareil photo avec l'application Canon Camera Connect depuis son smartphone. Le défi était d'atteindre l'effet escompté sans travail de post-production. « Nous avons peint le corps du catcheur, puis nous lui avons jeté des sacs de farine jusqu'à ce que nous obtenions la photo recherchée. J'ai installé l'EOS R6 sur un trépied afin de pouvoir prendre des photos depuis mon téléphone, puis connecté l'appareil photo à un écran, ce qui nous a permis de nous concentrer sur la lumière et le cadrage », précise-t-il.

Portrait d'une personne portant un haut noir devant un arrière-plan de briques blanches.

Rugby et catch amateur

« Votre maîtrise des rouages du secteur impressionnera un promoteur, mais celui-ci ne voudra pas de fans en coulisses, ni où que ce soit dans la sphère commerciale du milieu. Utilisez vos connaissances pour rejoindre un cercle qui vous fait confiance, mais n'insistez pas trop sur votre statut de fan. »

Essayez par vous-même


« Vous devez savoir exactement comment les supports que vous utilisez vont se comporter », explique James. « Essayez d'inclure des éléments inhabituels pour des portraits. Vous pouvez commencer avec de l'eau et des cierges magiques, ou vous essayer au light painting avec le flash de votre téléphone. »

James suggère également d'essayer différentes vitesses d'obturation pour identifier celles qui donnent de bons résultats sur l'appareil. « Pour réussir une prise de vue comme celle-ci, il est essentiel de savoir comment figer le mouvement de différents éléments », ajoute-t-il.

Jean-Baptiste Liautard

Silhouette noire d'une personne à vélo entourée de traînées lumineuses bleues

Les traînées de lumière de ce cliché nocturne de l'ambassadeur Canon Jean-Baptiste Liautard ont été créées à l'aide d'une barre LED bleue, qui confère à cette image statique une impression de mouvement. « J'avais besoin d'un objectif large pour donner du dynamisme et je voulais que les traînées de lumière semblent plus grandes sur les bords de l'image, de façon à créer un effet de relief », explique-t-il. « J'aime les tons bleus et l'impression de froideur qu'ils véhiculent. » Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM (désormais remplacé par le Canon EF 16-35mm f/2.8L IS III USM) à 16 mm, 20 s, f/6,3 et ISO 100. © Jean-Baptiste Liautard

Un vieil économiseur d'écran a inspiré les traînées de lumière bleue de la photo saisissante prise par Jean-Baptiste du vététiste Peter Kaiser. Pour créer ces traînées de lumière, Jean-Baptiste a marché autour de Peter en dessinant des mouvements d'essuie-glace avec la lumière, en figeant le mouvement pendant qu'il marchait derrière lui, puis en répétant l'action pendant le trajet jusqu'au point de départ pour créer un effet symétrique. « Je voulais que mon sujet soit au centre de l'image et que la lumière produise un motif dynamique de part et d'autre de l'image », explique-t-il.

Toute la difficulté résidait dans le fait de savoir si les points de départ et d'arrivée du light painting étaient correctement placés. « J'ai dû examiner mes erreurs et tâtonner pour les corriger. Peter devait rester totalement immobile, et j'ai dû marcher très doucement pour que la traînée semble naturelle », souligne-t-il. « L'exposition de 20 secondes m'a permis de me déplacer autour de l'athlète grâce à la barre LED, tandis que l'ouverture de f/6,3 m'a fourni une profondeur de champ plus vaste, de sorte que toute la scène soit mise au point, y compris les traînées de lumière.

Portrait monochrome d'une personne portant des vêtements clairs sur un fond noir.

Sports extrêmes

« Il est essentiel de connaître le sport que vous photographiez, car cela vous permet d'anticiper l'action. Je photographie souvent des scènes d'action rapides dans une forêt ou dans d'autres environnements en basse lumière. Si je veux vraiment figer l'action, des objectifs à grande ouverture et un bon capteur sont indispensables. »

Essayez par vous-même


« Ces photos prennent du temps », explique Jean-Baptiste. « L'appareil photo doit être parfaitement stable, ce qui vous oblige à utiliser un trépied. Vous avez également besoin d'une exposition longue et d'un environnement très sombre. »

Pour essayer d'obtenir cet effet, demandez à un ami de prendre la pose, ou utilisez un objet, puis essayez de déplacer une lumière autour en effectuant plusieurs mouvements. Plus vous déplacez lentement votre source de lumière, plus votre light painting sera lumineux, car le capteur de l'appareil photo aura eu plus de temps pour absorber la lumière. Assurez-vous de porter des vêtements sombres sans surface réfléchissante pour éviter d'apparaître sur vos images.

Morgan Harlow

La tête et les épaules d'une joueuse de netball, qui tient ses bras fléchis au-dessus de sa tête, alors qu'elle saute pour tenter d'atteindre le ballon qui se trouve hors champ.

La photographe sportive Morgan Harlow a pris cette photo de Mary Cholhok, la joueuse de netball ougandaise, alors que les mesures de pandémie de COVID-19 étaient encore en vigueur, ce qui limitait sa capacité à se déplacer dans l'arène. Photo prise avec un Canon EOS-1D X (désormais remplacé par le modèle Canon EOS-1D X Mark III) équipé d'un objectif Canon EF 300mm f/2.8L IS II USM à 1/800 s, f/2,8 et ISO 6400. © Morgan Harlow

Morgan étant limitée dans ses déplacements lors de cette compétition de netball, elle a dû ralentir et se concentrer pour obtenir ce cliché d'exception. « Mary dessine de superbes formes lorsqu'elle s'élance pour atteindre le ballon. J'ai donc focalisé mon attention sur elle, en resserrant le cadre et en m'assurant de faire de ses yeux le sujet principal », raconte Morgan.

Elle précise qu'il s'agit d'un exemple type des techniques d'isolation qu'un photographe sportif doit maîtriser. « Je me suis placée derrière le filet du panier pour obtenir une perspective latérale. Des panneaux LED étaient disséminés tout autour du terrain. J'ai donc dû m'agenouiller derrière eux pour les garder hors du cadre, tout en isolant Mary des autres joueuses. »

Gros plan d'une personne regardant dans un appareil photo devant un arrière-plan noir. Copyright : Ben Lumley.

Action sportive, avec en ligne de mire le netball et la natation

« Les recherches sur ce que les autres photographes ont créé et leurs modes de fonctionnement sont un bon moyen d'améliorer vos compétences. »

Essayez par vous-même


D'après Morgan, vous devez attendre le bon moment pour obtenir des photos comme celle-ci. Elle vous suggère également de penser à votre toile de fond. « Une couleur ou un objet gênant peut gâcher votre photo », prévient-elle. Si un élément au loin attire l'attention, choisissez une ouverture plus large (en sélectionnant une valeur f inférieure). L'arrière-plan sera flou, tandis que votre sujet restera bien net.

Pour créer de l'émotion et de l'intensité dramatique dans vos images, concentrez-vous sur les visages de vos sujets, en particulier leurs yeux. Pendant une prise de vue sportive, cherchez également un cadrage intéressant : la façon dont Morgan a capturé le visage de l'athlète entre son coude courbé attire notre attention sur elle et sur sa détermination, à un moment aussi crucial du match.

De plus, pour les prises de vue de sports d'équipe, assurez-vous de trouver la bonne position. Morgan s'étant placée près du filet du panier, elle était au bon endroit pour capturer l'action.

Samo Vidic

Une silhouette orange et noire fait du VTT, entourée par une forêt floue.

L'objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM que le photographe Samo Vidic a utilisé pour obtenir ce cliché lui a donné la latitude et la séparation du sujet par rapport à l'arrière-plan qu'il recherchait pour créer l'illusion d'un mouvement rapide. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM à 16 mm, 1/8 s, f/9 et ISO 200. © Samo Vidic

L'ambassadeur Canon Samo Vidic est un photographe sportif international renommé en contrat avec Red Bull. Cette photo a pour sujet son ami Nino, devenu paraplégique à la suite d'un accident. Samo a eu l'idée de créer une image spéciale de Nino donnant l'impression qu'il dévale une pente à vive allure.

« J'ai acheté de petites roues latérales pour Nino, fixé l'appareil photo sur les fourches du vélo et remplacé la selle et le guidon pour qu'ils puissent le soutenir », explique-t-il. « Ensuite, nous l'avons doucement poussé, à environ 5 km/h. »

En utilisant deux flashs Speedlite déclenchés à distance, un objectif grand-angle et une vitesse d'obturation lente, Samo a pu isoler Nino et créer le flou chaotique d'une course de descente. « Nino était en larmes à la fin de la prise de vue. Il était tellement heureux d'avoir pu faire ce petit mouvement », se souvient Samo.

Portrait d'une personne habillée en rouge et portant un casque près du hublot d'un petit avion.

Photographie sportive, commerciale et d'aventure

Si vous ne connaissez pas le sport que vous photographiez, Samo vous suggère de demander à l'un des participants ce à quoi il faut prêter attention. « J'étais en train de photographier des alpinistes, alors que j'ignorais tout de leur discipline. Ils m'ont donc expliqué quels étaient les mouvements impressionnants, comment leurs mains étaient censées agripper certaines parties de la roche, ce genre de détails. »

Essayez par vous-même


Pour réaliser une prise de vue comme celle-ci, vous devez peaufiner votre technique dans un environnement plus modeste, vous procurant davantage de contrôle, conseille Samo. « Commencez petit et développez votre expérience. Utilisez une obturation lente et testez à la fois l'autofocus avec suivi des yeux et la mise au point manuelle pour déterminer le mode que vous préférez. Demandez à un ami de vous accompagner dans vos séances d'entraînement. Ainsi, vous pourrez réaliser des filés à différentes vitesses, car la vitesse du sujet affecte le résultat. Commencez en vous limitant au flash de l'appareil photo, puis essayez de fixer un flash Speedlite à un arbre ou à différentes hauteurs. Les ombres et le cliché dans sa globalité s'en trouveront modifiés. »

Ella Ling

Une personne en fauteuil roulant s'approche pour frapper une balle de tennis, son ombre s'étendant vers la gauche sur un fond bleu.

Le joueur de tennis australien Dylan Alcott s'apprête à frapper la balle lors de la finale d'un tournoi de tennis-fauteuil dans cette photo d'ambiance prise par la photographe sportive Ella Ling. Ella explique que le capteur CMOS plein format de 20,1 millions de pixels du Canon EOS-1D X Mark III lui a permis de mettre à profit toute la clarté de son objectif zoom EF. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark III équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM (désormais remplacé par l'objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM) à 155 mm, 1/3200 s, f/5,6 et ISO 160. © Ella Ling

Cette photo a nécessité un positionnement intelligent et beaucoup de patience. « Je me suis rendue à la passerelle au-dessus du terrain pour tenter d'obtenir une perspective unique », explique Ella. « Une petite fenêtre produit une lumière qui expose l'athlète, mais le toit projette une ombre sur le terrain. C'est ainsi que vous obtenez un arrière-plan noir du plus bel effet. J'ai cliqué sur l'obturateur aussi près que possible pour placer la balle sur la raquette, et ai pris soin de ne pas surexposer l'athlète. »

Gros plan d'une personne souriante portant des lunettes de soleil

Tennis professionnel

Ella considère que le dévouement et l'engagement ont été les ingrédients clés de sa réussite, ainsi que sa capacité à approcher les photographes établis pour obtenir de l'aide et des conseils. « Je me suis présentée au directeur de la photographie de Wimbledon, qui m'a mise au défi d'aller prendre des photos sur le terrain », se souvient-elle. « Le photographe en chef m'a prise sous son aile et j'ai rejoint son agence en tant que photographe indépendante. »

Essayez par vous-même


« Prenez le temps d'ajuster vos paramètres d'exposition et essayez de trouver une position en hauteur pour pouvoir photographier un sujet en contrebas », conseille Ella. « Le soleil doit être bas dans le ciel pour créer des ombres allongées. Cette astuce fonctionne avec n'importe quel sport ou sujet, avec ou sans déplacement. »

Pour obtenir des ombres spectaculaires, recherchez des opportunités de prise de vue au lever et au coucher du soleil, lorsque le soleil est à son point le plus bas. Vous pouvez également utiliser un flash Speedlite ou une source de lumière artificielle pour produire un effet similaire. La composition est importante pour jouer avec les ombres. La règle des tiers a été appliquée sur ce cliché, l'athlète se trouvant dans le tiers droit de l'image. La couleur est également un aspect primordial : voyez plutôt à quel point la balle de tennis jaune vif ressort. Prenez toujours un peu de recul par rapport à l'action pour réfléchir à des éléments artistiques à intégrer.

Nous espérons que ces images saisissantes, ainsi que ces conseils et astuces de professionnels, vous encourageront à créer vos propres clichés sportifs. Lorsque vous commencez à expérimenter différentes techniques, les possibilités créatives qui s'offrent à vous sont infinies.

Écrit par Jack Fittes

Produits associés

Articles liés

  • Les meilleurs objectifs pour les scènes d'action

    PHOTOGRAPHIE D'ACTION

    Les meilleurs objectifs pour les scènes d'action

    Notre guide des meilleurs objectifs pour la photographie d'action.

  • Une athlète portant une veste violette, sautant au-dessus d'un obstacle.

    PHOTOGRAPHIE SPORTIVE

    Comment prendre de superbes photos d'action

    Conseils pour prendre de superbes photos d'action avec votre appareil photo Canon.

  • Une séance photo d'une journée avec un pro des sports d'action

    PHOTOGRAPHIE SPORTIVE

    Une séance photo pleine d'action avec un professionnel

    Jean-Baptiste Liautard présente l'art de la photographie de sports d'action.

  • How to get creative with sports photography

    PHOTOGRAPHIE SPORTIVE

    Comment faire preuve de créativité dans la photographie sportive

    Cinq photographes professionnels révèlent les techniques qu'ils ont utilisées pour prendre leurs photos préférées.